autisme

Comment rencontrer un enfant autiste ?

Les enfants autistes n’ont pas une communication normale et souffrent d’un trouble grave de la personnalité, ce syndrome est lié à un phénomène épigénétique. l’expressivité génétique ne peut évoluer normalement à cause d’un milieu physiologique défaillant. Entre autre les signaux électromagnétiques et acoustiques, qui se propagent dans le milieu,  ne sont pas normaux.

Pour soigner un enfant, le facteur premier est la qualité du contact établi avec lui. Chez l’enfant autiste comme chez le bébé,  la communication est première avant la construction de l’être. La qualité de la rencontre avec l’enfant autiste dépend de la manière de penser son contact à la réalité. Un enfant évolue si vous êtes ajusté à lui dans la relation autrement dit si vous pensez justement comment il est en relation avec vous.

L’enfant autiste s’il bénéficie d’un bon cadre de prise en charge, évolue favorablement en améliorant sa communication et en se construisant au niveau de l’être. Cela signifie que les soins agissent au niveau épigénétique de manière irréversible. Il ne faut pas être étonné de cette plasticité que l’on peut retrouver par exemple chez un danseur qui a force d’exercices transforme son corps.

Infraverbal et verbal pour communiquer avec l’enfant autiste

le corps dans la rencontre

De quelles prises en charge un enfant autiste doit bénéficier ?

Il faut des prises en charge denses et régulières :

  • La prise en charge thérapeutique est centrale.. C’est grâce à cette relation privilégiée que l’ensemble s’organise.
  • elle est accompagnée de séances éducatives et pédagogiques si l’enfant ne va pas à l’école.
  • Que l’enfant aille dans un  centre ou à l’école avec une « avs », il doit avoir plusieurs séances d’orthophonie par semaine.
  • Des massages réguliers maintiennent le corps dans une meilleure fluidité et souplesse pour favoriser l’évolution
  • A la maison, il est bon d’organiser des temps toujours à la même heure et le même jour de la semaine où l’enfant fait une activité sur un temps assez court. En fonction des capacités de l’enfant, il faut trouver une activité qui peut se répéter. Il ne faut pas de grandes variations puisque l’important est la qualité de la relation. L’activité n’est qu’un médiateur. Il est préférable que cette activité ne soit pas menée avec les parents mais avec des intervenants extérieurs. Le même intervenant est responsable d’une activité par contre l’enfant peut rencontrer plusieurs intervenants.

Hypothèses des origines de l’autisme.

Réflexions

  • Pourquoi certains enfants autistes bougent leur corps rapidement et pourtant supportent mal les mouvements rapides autour d’eux ?
  • Que penser de l’apprentissage avec des logiciels et des  robots ?
  • Bâillement

La perception chez l’enfant autiste

  • Qu’est-ce que perçoit l’enfant autiste ?
  • Comment stimuler le goût, le toucher et l’odorat chez l’enfant autiste ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s