troubles du langage

Dysphasie

 

Intervention faite à l’Association Avenir Dysphasie France le 7 février 2009 :

Grandir c’est devenir autonome : comment favoriser l’épanouissement d’un enfant ou d’un adolescent dysphasique ?

Peut-on utiliser le langage des signes pour un enfant qui a des troubles graves de la communication ?

Si vous utilisez pour un enfant qui entend mais qui a des troubles graves du langage, le langage des signes, vous sollicitez sa perception de manière particulière, cela peut présenter des avantages de manière ponctuelle (cf la page « sourd/aveugle »). Mais en réalité  la voix est l’entrée incontournable dans la langue, il est donc hors de question de la supprimer. Il faut  maintenir une communication dirigée par la voix.

Voici l’exemple d’un adolescent dysphasique où sa manière de communiquer est finement décrite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s